La Tour de Babel par Gaston ligny


poème précédent - poème suivant


La Tour de Babel

Entre le ciel et terr’ promise
Sur son bonhom’ de chemin d’croix
Je viens de voir passer Moïse
Mais je me demande où il va

Il entre à la Tour de Babel

Sur un rafiot de solitude
Qui a tutoyé les Bermudes
Entre tempêt’ et calmes plats
J’aperçois Vasco de Gama

Il entre à la Tour de Babel

Et lui cet oiseau de passage
Lui qui navigue entre deux âges
Lui c’est Dupont Dupont la joie
Laeti Laeti Laetitia

Il entre à la tour de Babel

Il a bu l’eau claire des sources
Aux antipodes, il vient d’ailleurs
Il a bu l’eau claire des sources
Lui c’est l’étranger voyageur

Il entre à la Tour de Babel


Ensemble ils flirtent à déraison
Ils font la pige au temps qui passe
Ils le promèn’ mer des Sargasses
Puis le ramène à Capbreton

Ce sont des rêveurs solitaires
Ils rêvent pour gagner du temps
Ils refont le mond’brique à brique
Le mond’ s’en fout éperdument
Le mond’ s’en fout éperdument










Gaston ligny

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde