L HERITAGE par gaetan CHALLER


poème précédent - poème suivant


L'héritage

Tout au fond d'un très vieux grenier
Dans la maison de mon enfance
De vieilles toiles d'araignées
Témoignent encore en silence
D'un passé presque oublié
Perdu au fond de ma conscience
Où viennent de se réveiller
Les souvenirs de votre absence

Tout au fond d'une vieille malle
Je redécouvre mon enfance
Les pages de mon vieux journal
Ont conservé l'odeur de l'encre
Des mots passés couleur bleu pâle
Que j'écrivais tous les dimanches
Caché en dessous de la table
Dans la cuisine de mes parents

Tout au fond de mon vieux journal
Entre les pages de mon enfance
De rares photos des cartes postales
Racontent la joie de mes vacances
Nous n'allions pas au bord des plages
Mais après tout quel importance
Nous avions bien plus d'avantages
C'était l'amour de nos parents

Tout au fond de la vieille cour
Le paradis de mon enfance
Mes enfants jouent, chahutent et courent
Dans l'euphorie de l'insouciance
Au lieu de faire de grands discours
A la manière d’un prof de science
je leur transmets par mon amour
l’héritage de leurs grands parents

Tout au fond de mon coeur usé
Les sentiments de mon enfance
S'auront à l’heure du jour dernier
Orphelins de mon existence
Mais ils sauront se réfugier
Dans les cœurs de ma descendance
Pour léguer à mes héritiers
Des souvenirs et mon absence

Gaëtan Challer
T
extes protégés à la S N A C sous le n° de registre 4-3593








gaetan CHALLER

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème La mort