TON SOURIRE par Christophe Debord


poème précédent - poème suivant


6 TON SOURIRE


Ce mélange mysrérieux
Ce regard bleu exitant
A la fois terifiant fixe
L’interieur de mes yeux

Ton sourire gravè en moi

Depuis que je t’ais surprise
Enjambant une terre occupée
M’a rejoint, me demandant
La raison de mon arrivèe

Depuis que je t’ais aperçu
La lumiere a accouru
Parcourant un esprit fermé
J’ai cru voir l’espoir d’aimè

Des ailes me sont apparu
La légéreté de mes mots
Un sourire m’a repondu
Mon cœur battait a nouveau

Le retour d’une joie, d’une vie
Longtemps resté dans l’oublie
L’amour s’était cloturé
Ne restait que l’amitiè

Reaprendre a seduire
Reconforta mon plaisir
Un nouveau sens a montré
Que l’amour n’est jamais fermè DEBORD CHRISTOPHE
« tous droits réservés… » 08 AOUT 2003


Christophe Debord

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir