NOTION DE VIE par Vincent CAPLAN


poème précédent - poème suivant


NOTION DE VIE

Une déchirure qui se mesure,
Au temps qui passe,
Côté obscur d'une fissure,
Sans voir la trace,
On imagine l'instant d'après,
Sans elle ou lui,
Un petit rien, sans un matin,
A deux, pour deux...

Un love de nuit, quelques soupirs,
Une attirance,
Besoin de tendre, d'une romance,
Sans illusion,
Et on se donne sur un drapé,
Baisers voilés,
Un petit rien, pour un matin,
A deux, pour deux...

Une vie se passe, à espérer,
Que l'on s'élance,
On se murmure, on se diffuse,
Sous les ratures,
On pourrait bien y voir plus clair,
Pour un matin,
Plaisir d'offrir un petit rien,
A deux, pour deux...

A deux, pour deux, instants précieux,
Sans alternance,
Deux corps qui dansent, qui se mélangent,
Pour un désir,
Souffle de vie qui les unit,
A tous les âges,
Un paysage, douces images,
Qu'on se repasse,
A deux, pour deux...

Vincent CAPLAN


Vincent CAPLAN

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir