Tribulation par Jérôme Cayla


poème précédent - poème suivant


Les amours de jeunesse,
Indéfectible empreinte,
Avec le temps s’éloignent,
Prennent un autre sentier.

Pour ne plus converser,
Que d’un langage différent,
Pour ne plus regarder toujours,
Du même côté de l’avenir.

Il est un âge de la vie,
Ou chacun ne plie plus,
Ou l’on apprend le refus,
Ou l’on envisage un futur.

Un jour nouveau d’espoir,
Chargé d’un passé récent,
Dont les acquis demeurent,
Que l’on caresse encore.

Récolte d’une jeunesse,
Dont les plaies cicatrisent,
Laissant place malgré soi,
Aux griffes de l’expérience.


Jérôme Cayla

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir