Grogne par Jérôme Cayla


poème précédent - poème suivant


Il pleuvait cette nuit là.
Une pluie fine qui glace,
La ville qui s’ennuie,
Les amants qui s’enlacent.

Soirée de brumes et de grisaille,
D’un automne naissant,
Présageant les semailles,
Et l’époque du faisant.

Lumières d’une ville,
Eclairant la tristesse,
Des vies solitaires,
Des individus dans la peine.

Bruissement de campagne,
L’hiver s’installe ci et là,
A tant d’autre pareil,
Volent les feuilles rousses.


Jérôme Cayla

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Colère