Frivolités poudreuses par Epervier


poème précédent - poème suivant


Frivolités poudreuses.-

Cheveux de neige, pluie glaciale, corps enneigé.
Un vent stupide balayant ma froideur extrême.
L’âpre hiver d’une solitude morbide.
Des pas inquisiteurs, un vent égaré.

Nuages floconneux, la grisaille d’une vie.
Grippe soudaine, fièvre grelottante.
Arbres gélifs, squelettes dénudés.
Un bruit macabre, lune éclipsée.

Perles de verre, paysage spectaculaire.
Le fantastique, outrage blanchâtre.
L’âtre consolateur, bûches apaisantes.
Repos de l’âme, nuit ensommeillée.

André, épervier

Site de l'auteur:

http://epervierlepoete.iquebec.com

Epervier

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde