RENDEZ-MOI SOLITAIRE par stephanie GIRY


poème précédent - poème suivant


Rendez-moi solitaire comme le sont les ivrognes;
Comme ceux qui ont mille mystères mais dont le coeur résonne;
Qui se foutent des bons mots,qui ne sont pas polis
Mais qui ne s'indifférent pas du malheur d'autrui.


Même si je n'aime pas l'alcool et l'odeur qui s'en dégage,
J'en garde la nostalgie des héros de passage;
Qui écoutent avec leur solitude la misère du monde,
Qui ne se moquent pas de l'autre même lorsqu'il semble immonde.

C'est peut-être ça le respect:cette forme d'impolitesse;
De ceux qui ne rendent pas les mots avec delicatesse;
Comme le veut aujourd'hui notre bonne société
Qui met plus bas que terre les gens indésirés.

Rendez-moi solitaire comme le sont les oubliés,
De ceux qui ont fait la guerre mais qui se sont relevés.
Et qui en gardent des traces tout au fond de leur coeur
Sans se blaser jamais devant tant de malheurs.

Même si je n'ai pas vécu beaucoup de choses dans la vie,
Je ne regrette rien du passé qui fait de moi qui je suis.
De ce que j'en ai vu, j'en garde des visages
Qui m'en ont bien appris même sans en être sages.

De ces regards perdus,noyés de solitude,
Même si on pouvait y lire quelquefois l'amertume,
j'en garde le souvenir d'une grande leçon de vie:
De cette humanité et cette intelligence qui nous manque aujourd'hui.




stephanie GIRY

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Le monde