TROIS COQUELICOTS par Jacques Myrat


poème précédent - poème suivant



Dans le champ de blé vert,
Trois coquelicots ouverts,
Trois coquelicots rouges de France
Au soleil de l'indifférence,
Dans le champ de blé vert.

Sous le ciel de bleu tendu,
Sous ce beau ciel inconnu,
Coquelicots aux sanglants pétales,
Coquelicots de l'heure vespérale,
Sous le ciel de bleu tendu.

C'est le sang des soldats,
Le sang rouge des combats
Que vous tendez dans vos corolles
Vers les fauteurs de guerres folles,
C'est le sang des soldats.

Aïn-Bessem 1958.

Jacques Myrat.

Jacques Myrat

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Colère