En épousant ton corps par Serge LAINÉ


poème précédent - poème suivant


EN ÉPOUSANT TON CORPS
(Texte déposé à la S.G.D.L)

En épousant ton corps, j’épouse la tendresse,
M’abreuvant de baisers, remplis de volupté;
Et si mon âme exalte en d’infinies clartés,
Je ne le dois qu’à toi, étonnante princesse !

Paré pour l’aventure, en tes yeux je voyage
Vers d’autres horizons, vers de nouveaux rivages;
Tu n’es plus devant moi, tu es déjà en moi
Partageant ce navire, aspect de notre émoi !

En épousant ton corps, j’épouse la tendresse,
M’abreuvant de baisers, remplis de volupté;
Et si mon âme exalte en d’infinies clartés,
Je ne le dois qu’à toi, étonnante princesse !

Nous voilà embarqués pour une vie à deux,
Loin des tracas du monde, au delà de nos jeux,
Voguant sur l’océan, éternels amoureux,
Blottis l’un contre l’autre, offrant nos corps au feu.

En épousant ton corps, j’épouse la tendresse,
M’abreuvant de baisers, remplis de volupté;
Et si mon âme exalte en d’infinies clartés,
Je ne le dois qu’à toi, étonnante princesse !

Maintenant, c’est certain, ö biche ensorcelée,
Je suis en train de naître, envahi de baisers,
Et mon cœur bat plus fort, un peu plus chaque jour
En se greffant au tien dans un hymne d’amour !

En épousant ton corps, j’épouse la tendresse,
M’abreuvant de baisers, remplis de volupté;
Et si mon âme exalte en d’infinies clartés,
Je ne le dois qu’à toi, étonnante princesse !

Un reflet argenté inonde ton visage,
Renvoyant à mon cœur cette vibrante image;
C’est notre amie la lune, étincelle d’amour,
Qui bénit notre union d’un mélodieux toujours !!!

En épousant ton corps, j’épouse la tendresse,
Goûtant avec passion à cette volupté;
Et si nous rayonnons de multiples clartés,
C’est qu’au-delà de nous, résonnent nos caresses.

© Serge LAINÉ

Serge LAINÉ

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir