Rouge plaisir par Thierry REA


poème précédent - poème suivant


De tous les plaisirs
Celui que l'on espère
C'est de transformer son désir
Au plus proche de la chair
Un dernier soupir avant d'accomplir
Son péché préféré parfumé de mystère
La morale perforée que va-t-elle devenir ?
Une névrose destinée à troubler nos lumières
Le plaisir auxiliaire se fait ressentir
La vie s'harmonise aux couleurs de l'enfer

Thierry REA

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Surréaliste