Aux cages citoyens par Thierry REA


poème précédent - poème suivant


Sur la route bleue du salut
Costard, cravatte, souliers pointus
Le travailleur maudit sa cage
et l'employeur nourrit cette rage
Plus qu'un numéro, moins qu'un sauvage
Le chômeur récclame le droit à l'esclavage

Thierry REA

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Humour