LETTRE OUR LE PARADIS par monica


poème précédent - poème suivant


Le ciel est triste ce matin,
Je reste là, dans mes pensées,
Tu es parti, c'est pas malin,
Tant de tourments, c'est insensé,
Tu m'as laissé dans la peine,
Je n'ai vraiment pas de vaine,
Tu n'as pas voulu me parler,
J'étais pourtant à tes cotés
Pour t'aider et te protéger
Des démons qui te harcelaient.
Dans ton coeur porquoi tant de peur?
Aujourdh'ui tout mon corps pleure,
Pleure des larmes à l'infini,
Obscur temps qui mange ma vie,
J'ai si mal à vivre sans toi,
Toi en qui je croyais,Pourquoi?
Tu étais l'homme de mes jours
Et de mes nuits,Le seul amour
Qui me faisait croire,réver
A un meilleur avenir.
Je hurle de douleur incrustée
Dans ma chair,plus de sourire
Devant ce destin impuissant,
Mes yeux sont fermés maintenant,
Je vais parcourir le chemin
Sans joie, sans aucun lendemain.
Tu as vu DIEU m'avais tu dis?
Un matin dans le désespoir,
Présage des ames meurtries
Inscrites dans ses mémoires,
Je n'ai pas su à ce moment
Que pour lui, tu me quitterai,
lui, que tu as choisi conscient
Et déterminé à jamais,
J'espère qu'il t'a pardonné,
Pour ton ame je prierai,
Qu'elle soit à ce jour purifiée
Pour qu'elle ne soit plus tourmentée,
Aie une paix éternelle
Tout auprès de l'etre divin
Qui maintenant te tiens la main,
De la vièrge si belle
Qui t'emmène dans son jardin,
Là ou les anges t'attendent
Pour fleurir ta nouvelle vie,
Ou la lumière est grande,
Pour ne pas sombrer dans la nuit

monica

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème La mort