avant guerre (300) par Mathias Maffre


poème précédent - poème suivant


des légions barbares

portant la haine de tous les morts

s'avancent en nous

dans les jeux

dans les mots

dans les coeurs

elles sont vivantes

et nous sommes morts

Mathias Maffre

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Colère