l'enfant-roi par Mathias Maffre


poème précédent - poème suivant


une lame de fond

les étoiles ondulent

une femme donne un enfant-mot

cimetière en pente devant la mer

je cherche la tombe

d'une vieille seule

pas une fleur

le vent

mon coeur est bleu

je dis ce poème à haute voix

le fantôme sourit

depuis les soleils

face à la mer

pensées

Mathias Maffre

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Autobiographie