nourritures par Mathias Maffre


poème précédent - poème suivant




je mange du pain

sur les quais


la Seine


mon ombre sur l'eau

contre un nuage


blanc


un chien loup

mange mon visage


indolore


je touche son coeur

chien-lumière


kitsch


le pain tombe

la croûte casse


salive

Mathias Maffre

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Surréaliste