haralaes par Cambraye Patricia


poème précédent - poème suivant


HARALAES (Introduction de comédie musicale)*****





Haralaes, toi mon ange gardien

Je n’ai que cinq vœux à te demander

Ecoute cette histoire, c’est la lutte

Des dieux, d’un combat à la mort

Contre un mythe de la terre.



Et je veux une armée

Faite de soldats de feu

De guerriers invaincus

Aux glaives forgés dans l’or

Aux épées acérées,

Fondées pour donner la mort



Je veux aussi être armée

Un casque doré, cheveux au vent

Un écu pour me protéger,

De ton meilleur acier

Et offres moi un cheval

Paré de milles dons

Je l’appellerai « Pégase »

Mon armée : Destruction !



Partout où nous passerons

On clamera ce nom

Le nom de ce cortège

Parti combattre la mort

Aux antres de la Terre

Et même si loin cachée

Je la découvrirai

Crevant ses yeux de sang

L'empêchant de tuer



Et je la saignerai, la pourfendrai

De mille coups

Son sang noir, coulera,

Dans les méandres de la terre

Séchant nos larmes au cœur

Libérant de l'enfer

Le monde et le bonheur



Et ces hommes, combattront

Aucun d’eux ne succombera

Protégé par les sorts

Que tu auras jetés pour moi

Ils seront froids, ils seront fiers

Dans une quête sans relâche

Ils poursuivront, ce gant de fer

Le tailleront grâce à leur hache.



Dedans le ventre de la terre

Quand le combat sera fini

Même si j’y perds ma vie entière

J’aurai gagné, contre l’ennemi

Mais je ne suis que mystère

Je me nourris de mes pensées

Pourvu que vienne cette guerre

Et que je puisse enfin rêver.

Rêver, d’un monde moins cruel

Où les gens aimés soient immortels

Et ne peuvent jamais s’en aller

Vers ce que vous appelez «Les cieux »



Est-ce un blasphème ?

Je dis je suis athée

Je ne suis que bohème

Dans mes écrits

Dans mes pensées.



Cambraye Patricia

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Surréaliste