La femme qui a emporté mon par denis62


poème précédent - poème suivant


La femme qui a emporté mon cœur




Cette nuit, j'ai eu un de drôle songe qu'une ombre me poursuit.
Je fais souvent ce rêve étrange et pénétrant chaque nuit,
D'une femme inconnue et lointaine, que j'aime et qui m'aime,
Et qui, n'est pas toujours la même, ni une autre incertaine,
Elle veut m'emmener dans un monde meilleur, celui du plaisir,
Elle m'initiera à goûter aux délices de la fontaine de l'élixir,
Ainsi, elle m'ouvre les portes du paradis en toute sérénité avec une paix profonde en moi,
Car avec elle, je vais retrouver ce que j'ai perdu depuis longtemps la foi.
Même si, elle n'est pas tout à fait une autre, mais elle comprend,
Car elle sait lire en mon cœur tant qu'il est transparent,
Est-elle brune, blonde ou rousse?- je l'ignore.
Son non? je me souviens comme un douce mélodie sonore,
Comme ceux des amours impossibles que la vie exile.
Ses yeux sont pareils à ceux qu'on ose à peine regarder si fragile,
Et cette voix, à peine audible, calme, et douce, elle n'enivre,
Elle a tout pour me plaire, elle me fait revivre.








Cuvilliez Denis 08 Septembre 2008


denis62

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème AMOUR - espoir