PECHEUR D’ETOILES par jc-blondel


poème précédent - poème suivant


PÉCHEUR D’ETOILES

Il scrute chaque soir l’immensité des cieux
Lorgnant au firmament les clartés scintillantes
De ces astres figés dans leurs beautés troublantes.
Il voudrait sur leurs pas se balader un peu.

Il irait patiner sur l’anneau de Saturne
Conquérir pour un temps Jupiter ou Pluton
Dans sa nasse, il pourrait dans sa folie nocturne
A sa pêche d’un jour ajouter quelques noms.

Il prendrait cette nuit dans l’énorme filet
La belle Eléonore ô ! L’étoile polaire
Pour donner à son ciel sa luminosité
Pour éclairer sa nuit de randonneur stellaire.

Puis, après, il pourra capturer l’amoureuse
La superbe Vénus dans toute sa candeur
Pour égailler un temps son triste petit cœur
Qui rêve d’une pêche aussi miraculeuse.

Il pourrait se baigner dans les bleus de Neptune
Lutter toute une nuit contre Mars le guerrier
Aller chercher de l’or, aller chercher fortune
Sur Uranus là-bas, paradis de papier.

Quand le petit matin déchirera les voiles
De son océan noir aux superbes attraits
En sortant de son lit aux songes imparfaits
Il se dira tout bas, j’étais pêcheur d’étoiles.

jc blondel

jc-blondel

- commentaires :


Commentaires ouverts

Le site : Accueil - CONTACT
Thème Surréaliste