Jacques Myrat




Né dans le Tarn, j'ai toujours vécu dans mon beau Sud-Ouest malgré un certain nombre de "voyages" plus ou moins heureux et, actuellement, j'ai jeté l'ancre pour, j'espère, ma dernière escale, à Toulouse.
Après une jeunesse sans histoires et des études classiques (il y a de cela un demi-siècle !), j'ai connu sous l'uniforme la tragique hypocrisie d'une guerre qui ne voulait pas dire son nom.
Rendu à la vie civile, après une expérience pleine d'enseignements au barreau, j'ai bifurqué vers diverses sociétés touchant au bâtiment avant de finir ma carrière professionnelle dans la télématique puis le marketing.
Depuis ma jeunesse, j'ai été sensible à la musique des mots et les poètes ont bercé mon adolescence.
Moi-même, je griffonnais en toutes occasions des textes qui, pour la plupart, ont fini dans la corbeille, les sollicitations nombreuses de l'existence ne me permettant pas de m'y consacrer autant que je l'aurais voulu.
Avec la retraite (tout arrive !) et un certain recul sur bien des concepts qui, désormais, me paraissent plus futiles, j'ai repris la plume pour m'exprimer en des domaines variés.
Un premier récit en prose "La Croix de Saint André" est paru en 2002 chez un éditeur parisien (Bruno Leprince).
Et en juillet 2004, un roman "Monsieur le Juge", édité par mes propres soins, a vu le jour.
Ces deux ouvrages peuvent être classés dans le genre érotique qui mérite mieux, à mon avis, que le sentiment trouble qu'il suscite encore chez beaucoup.
Mais la poésie reste pour moi l'espace privilégié pour exprimer sentiments et sensations, mots d'amour et cris de colère.
Aussi, plongeant au fond de mes tiroirs, j'ai publié au printemps
dernier, là encore en auto-édition, un recueil d'anciens poèmes sous le titre "Le Coeur Eclaté", qui veut avant tout être un hommage à LA FEMME multiple, diverse, unique, éternelle.
Les textes présentés ici en sont extraits.
Et la Muse a dû apprécier ma démarche puisqu'elle revient, depuis, me visiter à l'occasion pour m'inspirer de nouveaux poèmes qui paraîtront un jour, je l'espère, comme le recueil de nouvelles, toujours érotiques, en cours de finition.

Le site de la POESIE : Accueil POESIE - Les POEMES - Le CONTACT POESIE POETES.
poesie francophone